La rentrée scolaire 2020-2021, c’est dans quelques jours. Quelles dispositions pour protéger les élèves contre la pandémie à coronavirus ? La commune des Lacs 1 ne veut pas être surprise. Mercredi à Aného, 100 jeunes et responsables de CVD et CDQ ont été formés sur les tenants et les aboutissants de cette pandémie. C’est avec la bénédiction financière de l’UE, la complicité de l’association  Filon patrimoine culturel et l’aval de la Coordination Nationale de Gestion de la Riposte contre la Covid-19 (CNGR).

L’échantillon formé sera le relais de la Commune des  Lacs 1 auprès de la population afin que le cap de la protection soit gardé et que surtout les mesures barrières soient abondamment vulgarisées. Au sortir de cette séance de formation, les participants se sont réjouis et ont promis jouer leur nouveau rôle.

« Dans ma localité, nous avons une commission santé. De retour chez moi, je vais leur dire le rôle crucial qui nous revient dans cette lutte contre la propagation de cette pandémie. Nous allons veiller au respect des mesures barrières, notamment le port correct des bavettes, la distanciation sociale, le lavage systématique des mains à l’eau et au savon ou au gel. Surtout chez les jeunes et les élèves », a déclaré Antoine Komla Djondo, président communal des CDQ et des CVD Lacs 1.

Ayayi HOUNLEDE, président du CDQ Bokotikponou-Flamani et secrétaire général du bureau communal et il a confié qu’il ira directement voir le chef quartier.

« Nous en savons suffisamment pour interpeler et éduquer nos frères et sœurs qui foulent aux pieds les mesures barrières », a-t-il précisé.

Pourquoi cette formation ? Selon Latévi LAWSON, chargé de la question santé à la Commune des Lacs 1, le Maire de ladite Commune, Me Alexis AQUERBURU veut impliquer toute la population communale dans cette lutte.

« Les gens croient que la maladie est terminée. Or, nous sommes à la veille de la rentrée scolaire au Togo, il est important que les gens puissent rappeler les mesures barrières et les dispositions à prendre pour éviter cette pandémie, a-t-il indiqué.  

Le maire de la Commune des Lacs 1, a-t-il poursuivi, s’est résolument engagé à ne pas connaître de cas positif dans sa Commune.

« La première décision prise par le conseil municipal, c’est un arrêté municipal pour mettre en place un comité communal qui gère tous les problèmes liés au Covid-19. Une réunion hebdomadaire se tient tous les jeudi dans la salle de délibération. Au-delà de cet engagement, plusieurs équipes qui sont mises en place pour les jours de marché dans les différentes localités de la Commune pour sensibiliser et approvisionner les dispositifs de lavage de mains qui sont installés dans les marchés et les places publiques », a-t-il énuméré.

Après cette séance de formation, la Commune sera dans les prochains jours parcourue par un véhicule sonorisé et des flyers seront distribués pour porter le message au grand public de la Commune.

La lutte contre le tueur silencieux s’amplifie tant qu’il n’est pas encore vaincu et continue de faire des victimes.

efficitur. Lorem libero sit Aliquam commodo Praesent vel, consectetur Retour haut de page