Ouverture du FIHA

L’emblématique et historique Aného s’ouvre au monde !

Le Festival international d’histoire d’Aného (FIHA) a été officiellement lancé ce jeudi 6 octobre 2022 au bar restaurant Miadjoé. Devant un public venu de partout et composé d’autorités politico-administratives, les objectifs et la grande vision qui sous-tendent la tenue de ce rendez-vous touristique, culturel et intellectuel ont été déclinés.

Universitaires, chercheurs, hommes de culture et scientifiques de haut niveau sont à Aného autour du thème ” les eaux”.

Deux fois capitale et perçue comme une ville extraordinaire, touristique et culturelle à cause de sa position géographique, son parcours et sa tradition, la ville d’Aného s’ouvre au monde à travers un Festival de haut rang qui se déroule du 6 au 9 octobre 2022. À la cérémonie de lancement, le premier citoyen de la commune des Lacs 1, Maître Alexis AQUEREBURU, a décliné les objectifs. ” Le festival international d’Aného a pour ambition de maintenir une qualité de prestation rarement égalée lors des éditions avec beaucoup d’innovations. Entre tradition et modernité, le festival nous entraîne à travers un merveilleux dédale de rythmes, de chants, avec des groupes folkloriques, de musiciens chanteurs et danseurs qui mettent en lumière nos patrimoines culturels et folkloriques.”

Aného est une ville de culture où peuvent se ressourcer les visiteurs et autres touristes. “L’universalité du spectacle trouve ici plus qu’ailleurs les moyens de toucher chacun d’entre nous au plus profond de son cœur.”, a poursuivi Maître Alexis AQUEREBURU, Président de la Fondation AQUEREBURU AND PARTNERS qui tient au rayonnement de la ville d’Aného en organisant ce festival avec ses partenaires la Commune des Lacs 1 et le Département des Yvelines en plus des sponsors.

Admiration et nostalgie sont les sentiments des participants qui lisent en Aného un musée et le cloisonnement de plusieurs civilisations et cultures au regard de son parcours atypique. L’expression de ce que la ville des eaux a de particulier est remarquée dans la présence de Grand-Popo, une ville voisine du Bénin et Sokodé, une autre commune du Togo. “Ce brassage témoigne les pistes de l’intercommunalité prônée par les hautes autorités du pays. Cette démarche cadre aussi avec le numéro 11 des Objectifs du Développement Durable.”, a clarifié Monsieur KORODOWOU AHINI Mankana, Maire de la commune de Sokodé

La science et la réflexion au cœur du festival

D’éminentes personnalités venues des universités de Lomé, du Bénin, du Burkina-Faso sont présentes à Aného.

Mercredi 5 octobre, en marge du festival, un colloque inaugural a donné l’occasion aux participants de réfléchir sur le thème ” le pouvoir de l’eau”. Plusieurs panels ont permis de comprendre les usages de l’eau, son identité et ses croyances, la métaphore de l’eau et ses formes assimilées dans la littérature togolaise, les logiques sociales autour de l’accès à l’eau potable. Des explications fournies par des professeurs d’universités, il ressort que l’eau a une importance dans les pratiques socio-culturelles.

La cosmogonie des noms en pays Guin, l’architecture agouda au Bénin et au Togo, les grandes figures de l’histoire des Etats africains sont des thématiques qui sont abordées lors des conférences qui ont connu la participation d’éminents orateurs qui ont réagi depuis la France, les États-Unis et le Brésil.

Du tourisme et des loisirs

Le festival est agrémenté par des sorties touristiques qui ont conduit des délégations dans les palais royaux dans le cadre des visites guidées. Elles ont permis de découvrir l’histoire de la ville d’Aného dans son parcours historique, culturel.

Des cavaliers venus de Sokodé offrent une parade aux festivaliers qui ont aussi découvert l’art culinaire du milieu.

Sport, visites médicales, prestations d’artistes, défilés de mode ont meublé l’alléchant programme du Festival international d’histoire d’Aného (FIHA 2022).

Les rideaux tombent sur les manifestations ce dimanche 9 octobre.

Translate »
contactmairieaneho@communelacs1.tg
+22899908324
suscipit libero diam commodo Aliquam quis consequat. nunc Donec vulputate, Retour haut de page