Aného, le 02 décembre 2021 – Des centaines d’élèves n’ayant pas de documents d’identité reçoivent ce jeudi 02 décembre 2021 à 10 heures à l’École Primaire Publique de Messan Condji (Aného, Commune des Lacs 1) des actes de naissance, document indispensable pour le passage des examens nationaux lors d’une cérémonie qui se déroulera en présentiel et en distanciel. Ces actes de naissance ont été établis gratuitement dans le cadre du « Projet d’établissement d’acte de naissance aux élèves sans identité de la commune des lacs 1 ».

Porté par la Mairie d’Aného, le projet d’établissement d’acte de naissance aux élèves de la Commune des Lacs1 est soutenu par le Fonds d’Urgence Identité Afrique (UIAfrica) et ses partenaires que sont: La Banque Ouest Africaine pour le Développement (BOAD), Conseil Présidentiel pour l’Afrique (CPA), Association Internationale des Maires Francophones (AIMF), Fonds des Nations Unies pour l’Enfance  (UNICEF), Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF), Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire (CRRH), Cimtogo,  Scan Togo, Fondation Aquereburu & Partners, Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), Fondation Heidelbergcement Togo, Material To Build our Future, Association du Notariat Francophone (ANF), Bird & Bird (Cabinet d’Avocats), Sunu Bank Togo, Africa Global Recycling (AGR), Envergure, Banco Prestigio et Actuaires du Monde. Le projet était lancé par le Maire Me Alexis AQUEREBURU le vendredi 02 avril 2021 à l’Ecole Primaire Publique Akagandji, une localité située à quelques kilomètres de la ville d’Aného.  Le projet prend en compte deux mille neuf cent quarante-un (2941) élèves des trente-deux (32) écoles primaires publiques (EPP) que compte la Commune des Lacs1.

L’objectif poursuivi par le Conseil municipal, c’est d’avoir d’ici 2025, zéro enfant sans identité dans la Commune des Lacs1. Par cet objectif, le conseil entend :

  • Protéger les enfants en leur favorisant l’acquisition de leur personnalité juridique et leur reconnaissance à l’état civil ;
  • Donner à ces enfants une existence juridique,
  • Offrir à ces enfants l’opportunité de poursuivre les études sans entraves ;
  • Limiter toute forme d’exploitation et/ou de trafic d’enfants ;
  • Limiter les mariages précoces car sans identité, il est plus difficile de connaitre l’âge réel des enfants ;

Le processus de régularisation de l’état civil des élèves s’est fait durant deux mois par l’organisation d’audiences foraines sous la coupole du tribunal de première instance d’Aného et des agents de l’état civil de la Mairie d’Aného.

#CCommLacs1 #CommuneLacs1 #Aného #ActeDeNaissance #Education

 

Translate »
contactmairieaneho@communelacs1.tg
+22899908324
efficitur. Phasellus mi, adipiscing elit. id mattis Nullam Retour haut de page